La Savane dans la boîte aux lettres

Envoyer un animal de la savane par la poste? C’est possible, grâce à notre collection de cartes postales d’animaux du monde. Pour envoyer une girafe, une baleine, un rhinocéros ou un chaton dans la boîte au lettre de votre correspondant, rien de plus facile. Toutes les cartes d’animaux vous attendent en magasin, de la petite… Poursuivre la lecture de La Savane dans la boîte aux lettres

À tous les amoureux de félins

Des centaines de photos de chats vous attendent dans les ordinateurs de la Banque de l’Image. Faites imprimer une de nos images ou votre propre photo, sur place et en seulement une heure. Après avoir choisi la plus belle image et le support d’impression, le tour est joué, vous repartez avec votre photo de chaton… Poursuivre la lecture de À tous les amoureux de félins

C’est en 1881 que Rodolphe Salis ouvre son premier cabaret boulevard Rochechouart. La légende raconte que quand il arriva dans les lieux, il reçut la visite d’un chat errant, tout noir, qui vint miauler à sa porte. Il décida de l’accueillir, et de baptiser son établissement après cette rencontre, en hommage à son premier visiteur. Montmartre à l’époque était peuplé de chats errants, symboles de la vie de bohème, et du quartier. Le chat noir se réfère sans doute aussi à la nouvelle fantastique d’Edgar Allan Poe, et bien sûr plus largement à toute la symbolique de l’animal, emblème superstitieux de sorcellerie, de la vie nocturne, etc.

Le_Chat_noir_1929_bd_clichy_derniere_adresse
La troisième et dernière adresse du Chat Noir

 

Le succès du cabaret du Chat Noir se fait rapidement. Lieu de rassemblement de nombreux poètes et artistes, comme Verlaine, Debussy, Toulouse Lautrec, le cabaret devient vite un lieu incontournable dans tout Paris, et Rodolphe Salis déménage pour s’offrir un établissement plus grand, rue Laval. L’effervescence du lieu est emblématique, et il devient le premier cabaret artistique de Paris. Face à son succès, Rodolphe Salis décide d’organiser une tournée dans toute la France, et demande en 1896 à l’un de ses fidèles clients, Théophile-Alexandre Steinlen, de lui dessiner une affiche.


C’est de là que nous vient ce célèbre dessin, La tournée du Chat Noir. Un chat auréolé défie du regard le spectateur, pour lui proposer une tournée de spectacles. Les couleurs vives, la grande silhouette du chat, ne passent pas inaperçues. Une affiche incontournable pour un lieu emblématique. Si le cabaret ferma deux ans après la mort de Robert Salis, cette illustration de Théophile-Alexandre Steinlen resta, elle, le symbole de ce lieu et de la vie bohème de ces années. Reproduite sur de nombreux posters, cartes postales, et autres supports, l’image est aujourd’hui connue de tous et permet encore de se rappeler de ce lieu si symbolique de Montmartre à son époque.

Tournée du Chat Noir, Théophile Alexandre Steinlen